Lasers dépilatoires

Il existe plusieurs types de lasers dépilatoires.

Le cabinet Élysées-Derm est doté d’appareils dernière génération Alexandrite et Nd-Yag, de la firme Cynosure. Les lasers sont très régulièrement contrôlés et maintenus.

Ainsi, toutes les carnations, du phototype 1 à 6, peuvent être traitées, du moment que la zone n’est pas bronzée.

La dépilation Laser est une technique sécuritaire et bénéficiant d’un bon recul. Il s’agit d’un acte médical.

Le protocole comprend généralement 7 à 8 sessions, espacées d’un mois et demi à deux mois.

Après chaque traitement, tous les poils des zones traitées tomberont au bout de 7 à 10 jours.

Il n’y aura pas de repousse pendant plusieurs semaines.

Cependant, seulement 10% des poils en moyenne sont éliminés. Ce pourcentage est en rapport avec la technologie laser.

Le laser n’est effectif que lorsque les poils sont en phase de croissance : il s ‘agit de la phase anagène.

C’est pourquoi il faut plusieurs sessions pour parvenir au résultat définitif.

Le traitement de dépilation laser permet l’éradication progressivement définitive de 85% de la pilosité, en moyenne.

Les poils clairs, roux ou très fins dont difficilement accessibles au laser.

Trois précautions sont à prendre en considération :

– La peau, quelque-soit sa couleur de base, ne doit avoir AUCUN bronzage.

Chacun a une vitesse de débronzage qui lui est propre. En cas de persistance de démarcation avec une zone non exposée, il conviendra d’attendre 3 mois.

– Il faudra signaler toute prise médicamenteuse dans les 48 heures précédant la consultation (hors celles informées lors de la première consultation)

En effet, certains médicaments sont « photo-sensibilisants », c’est à dire que la peau réagira plus fortement à la lumière.

– Pour les dames, un début de grossesse contre-indique la pratique du laser, quelque-soit la zone traitée. Ceci respecte le principe de précaution.

En pratique

Lorsque vous déciderez d’initier votre traitement laser dépilatoire….

  1. Arrêt de la CIRE, ÉPILATEUR, ou PINCE à ÉPILER 6 semaines à l’avance.
    Dans l’intervalle, le rasage est possible, mais pas conseillé.
    Ne jamais raser la zone du visage.

  2. Arrêter toute décoloration des poils 3 semaines à l’avance.

  3. Aucun BRONZAGE sur les zones à traiter.

  4. Raser la veille les zones à traiter (sauf visage et autres zones éventuellement précisées par le médecin, par exemple avant-bras, cuisses…)

  5. Ne rien appliquer sur les zones à traiter (crèmes, déodorant, autobronzant, huiles essentielles….)

  6. Une application de crème anesthésiante peut vous être préconisée. Cette crème est délivrée sous ordonnance, et n’est pas remboursée, vu qu’il s’agit d’un acte esthétique.

    Elle est efficace, si appliquée selon les bonnes modalités : 1h30 à l’avance, sans la faire pénétrer (en l’étalant simplement) et recouvrir de cellophane alimentaire. En effet, bien que surprenante, cette technique sous occlusion plastique potentialise fortement l’activité anesthésique. Le cellophane alimentaire sera retiré par le praticien, au moment du traitement laser.

  7. Après le traitement, il vous sera demandé pendant 2 jours d’appliquer de la crème hydratante (type Biafine), de ne pas prendre de douche brûlante et de ne pas pratiquer d’activité physique très intensive.

  8. La session suivante aura lieu dans 6 à 8 semaines. Les mêmes étapes seront à respecter à chaque séance.

Le cabinet

Le Dr Solange Jung-Hamoudé et son équipe vous accueillent au sein du cabinet Élysées-Derm dans une ambiance sereine et joviale. Tout sera mis en œuvre pour votre bien-être

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin